I - Autres appellations :          

 

   2 - Terroir d'origine :                  Pays Fisel

 

 

   3 - Forme la plus répandue :    La ronde

   

   4 - Structure de la suite :         

 

         La suite Fisel est composée de 3 parties distinctes :

 

 

   5 - Style général et particularités :

 

        

            La Dañs Fisel :

                Autres appellations : Dañs Tro Fisel

                Forme la plus répandue : la ronde, tenue bras dessus bras dessous.

        Nota : la danse décrite ici est la danse concours dite "dañs ar butun".

        La danse est vive et dynamique, les pas sont secs et vigoureux. Sur les temps 1,2 et 3,4, les jambes doivent effectuer des "ciseaux". Ceci signifie qu'aux temps 1 et 3, la jambe gauche doit bien s'élancer de manière à ce qu'elle soit levée vers l'arrière aux temps 2 et 4.

        Le haut du corps ne  bouge pas. Les danseurs se tiennent bras dessus - bras dessous.

        Les appuis de pas sont pris sur la "demi-semelle", ce qui rend la danse très souple. Les pieds des hommes viennent "taper" les fesses ; les femmes font les mêmes mouvements avec beaucoup moins d'amplitude. L'élévation des genoux vers l'avant est presque nulle.

        La progression de la danse est lente, mais constante. Le corps fait face au centre de la ronde.

 

Cliquez ici pour obtenir de l'aide !...

 

 

               Le Bal Fisel :

                Autres appellations :

                Forme la plus répandue : la ronde, hommes et femmes alternées, tenue par le petit doigt.

                

                Faisant partie de la suite tripartite, le bal, comme les autres tamm kreiz, est effectué entre les deux dañs tro. A l'origine simple "croisé et balancé" sur 16 temps, le pas s'est compliqué au fil du temps par similitude avec le pas de la dañs Fisel dans sa forme concours (dañs ar butun). Les danseurs se tiennent par le petit doigt tout le long du bal.

            La danse se compose de 2 parties :

                - 1ère partie : balade dans la ronde. Les pas sont marchés très lentement. Les bras se lèvent et redescendent lentement.

                - 2ème partie : le cavalier mène sa cavalière (celle de droite, attention...) face à lui. Les appuis sont pris sur la demi-semelle, ce qui rend la danse souple et élastique. La prise d'appui du pied droit aux temps 1 et 3 se fait sur place et non décalée vers la droite ou l'arrière, notamment lors du croisé de la jambe gauche au temps 1. Aux temps 5 et 6, les danseurs doivent effectuer des ciseaux. Le cavalier et la cavalière sont face à face, tout en restant sur la ronde.

 

Cliquez ici pour obtenir de l'aide !...

 

      

    6 - Accompagnement musical ancien :

            Couple Bombarde-Binoù

            Kan Ha Diskan

            Duo de treujenn gaol (clarinettes)

 

    7 - Remarques particulières:

            Plus enlevée et plus en l'air que la Gavotte des Montagnes, la Suite Fisel est beaucoup plus adaptée au chant ou au jeu de la clarinette qu'à l'accordéon. Comme la Gavotte des Montagnes, elle est ordonnée en 3 parties : ton simpl, bal, et ton doubl.

    

   8 - Téléchargement

 

      Téléchargement de la danse en format Word