I - Autres appellations :             

 

   2 - Terroir d'origine :                  Cap Sizun

 

 

 

   3 - Forme la plus répandue :    Le cortège de couples

   

   4 - Tempo moyen :                        ± 145

 

   5 - Style général et particularités :

 

       Sur le temps 1, la jambe droite libre est tendue vers l'avant ; l'amplitude verticale est plus importante pour l'homme que pour la femme. Les pivots pour le cavalier et la cavalière se font sur les temps 5, 6, 7, 8, aidés par un dynamique mouvement des bras au temps 4. Le pas est relativement marché mais néanmoins souple. De temps à autre, le cavalier peut faire tourner sa cavalière toute seule au lieu de tourner en même temps qu'elle.   

                

Cliquez ici pour obtenir de l'aide !...

    

    6 - Accompagnement musical ancien :

            Couple Bombarde-Binioù

 

 

    7 - Remarques particulières:

 

            Au début du XXè siècle, la gavotte du Cap n'apparaissait pas comme si différente des gavottes du Pays Bigouden (danse en cortège de couples, cavaliers à gauche, cavalières à droite, pas de la gavotte subdivisée aux temps 3 et 4). Au fil du temps, les habitants du Cap Sizun, ressentant peut-être le besoin de se démarquer de leurs voisins du Sud, ont fait évoluer leur gavotte selon leur propre mode ;

 

            Chez leurs voisins immédiats, les "Penn -Sardin", la gavotte était parfois suivie d'un jabadao. Voici comment est composé celui de Ploaré (ancienne commune, aujourd'hui rattachée à Douarnenez) :

    

            Entre chacune de ces figures se plaçait une balade effectuée en gavotte subdivisée en 3 et 4.

 

    8 - Téléchargement

 

      Téléchargement de la danse en format Word