I - Autres appellations :            Dañs à Laride

                                    Laridé de Locmariaquer   

 

   2 - Terroir d'origine :                  Haut-Vannetais

 

 

 

   3 - Forme la plus répandue :    La ronde, tenue par le petit doigt.

 

   4 - Tempo moyen :                        ± 135

 

   5 - Style général et particularités :

        

          La danse est relativement sobre. Les pieds se posent bien à plat.

          Les mouvements des bras sont amples et énergiques. Ils sont dirigés vers le bas et bougent d'avant en arrière de la façon suivante :

                Mouvement avant :  Pied gauche en appui, pendant les temps 1 et 3.

                Mouvement arrière : Pied droit en appui, pendant le temps 2.

                Blocage des avant-bras en position horizontale, coude en arrière pendant les temps 4, 5 et 6.

                Balancement des bras vers le bas : pendant les temps 7 et 8.

 

            La progression de la danse se fait principalement sur les temps 1 à 3. L'appui au temps 7 est plus marqué.

 

Cliquez ici pour obtenir de l'aide !...

 

    6 - Accompagnement musical ancien :

            Chant à répondre (soliste - choeur)

            Couple Bombarde-Binioù

 

   

    7 - Remarques particulières:

 

            Les laridés pratiqués dans le sud du pays vannetais ont pour origine les laridés du pays pontivyen, eux-mêmes influencés par la dañs tro de Haute Cornouaille.  Cette danse est relativement récente car elle est apparue en pays de Baud vers 1860. Elle a poursuivi son extension géographique vers le sud du Pays pour arriver près de Vannes aux alentours de 1900. Très prisé par les jeunes dès son apparition, le laridé (et ses nombreuses variantes) a relégué En dro, la danse du fonds ancien, au second rang, lui donnant l'appellation suivante : "en dro mod koh" (à l'ancienne mode).

 

            Particularité rythmique des laridés et de leur accompagnement :

 

           Alors que la cellule rythmique comportant huit temps accompagne fréquemment la danse "laridé à 8 temps", il n'en est pas de même pour les "ridées" : si le pas est bien une structure à 6 temps, l'accompagnement instrumental et vocal est plus "anarchique" (on trouve des phrases à 6 temps, 7 temps, 8 temps, 10 temps, 11 temps, etc...).

 

            Variantes :

 

           Il existe plusieurs variantes du laridé, notamment sur la côte vannetaise. Selon les communes, les bras redescendent ou non au temps 6. 

          

 

8 - Téléchargement

 

      Téléchargement de la danse en format Word